L'infidélité : Différences hommes/femmes

QU’EST-CE QUI POUSSE LES HOMMES ET LES FEMMES À ÊTRE INFIDÈLES ?

Contrairement aux hommes, l’infidélité chez les femmes serait plus liée à l’insatisfaction dans la relation de couple. C’est lorsqu’elles se sentent incomprises et ignorées auprès de leur partenaire qu’elles risquent le plus de se laisser séduire par un autre homme.

Même si la satisfaction dans le couple détermine également en partie qu’un homme soit fidèle ou non, un autre facteur joue un rôle très important en ce qui les concerne. La satisfaction émotionnelle de l’homme est conditionnée par la satisfaction sexuelle. Ainsi, l’homme est plus susceptible d’être infidèle qu’une femme lorsque sa partenaire ne veut plus avoir les pratiques sexuelles qu’il désire, ou encore quand la fréquence des rapports sexuels devient insuffisante à son goût.



infidélité

LES HOMMES PASSENT-ILS PLUS SOUVENT À L’ACTE QUE LES FEMMES ?

L’ensemble des études menées depuis plusieurs décennies ont eu tendance à montrer que les hommes ont toujours été plus infidèles que les femmes, indépendamment de leur culture. En 1993, Prins, Buunk, et Van Yperen (chercheurs en psychologie au sein de l’université de Groningen au Pays bas) ont pu mettre en évidence que les hommes ont un plus fort désir d’être infidèles que les femmes. D’autres auteurs ont également pu constater que ceux-ci sont également plus susceptibles de franchir le pas et ont globalement plus d’épisodes infidèles, incluant aussi bien les histoires d’un soir que les relations à long terme.

LES COMPORTEMENTS INFIDÈLES DES WORKING GIRLS :

Il est toutefois intéressant de considérer que cette différence de comportement tend à décroître avec le temps, en particulier chez les jeunes couples issus de pays développés. L’explication avancée majeure est l’augmentation du salaire des femmes qui irait de pair avec le sentiment pour elles d’être moins dépendantes de leur mari.

QUELLES RELATIONS LES HOMMES ET LES FEMMES ENTRETIENNENT-ILS AVEC LEURS AMANTS ?

L’infidélité chez la femme interviendrait le plus souvent pour combler un vide émotionnel. Ainsi, les femmes vont plutôt avoir tendance à chercher à construire une relation affective avec leur amant. Glass et Wright (deux chercheurs américains en psychologie) ont ainsi montré dans leur article publié en 1985, intitulé « Sex differences in type of extramarital involvement and marital dissatisfaction » qu’il n’est pas rare qu’elles en tombent amoureuses si elles ont le sentiment que celui-ci peut leur apporter l’attention, la compréhension, et l’affection qui leur manquent cruellement auprès de leur partenaire.

Les hommes quant à eux seraient moins susceptibles de tomber amoureux de leur amante, cela pourrait s ‘expliquer par le fait que les hommes chercheraient avant tout à assouvir leurs désirs sexuels lorsqu’ils sont infidèles, cela ne supposant pas nécessairement d’être impliqué émotionnellement. Le plus souvent, l’amour et les sentiments qu’ils éprouvent pour leurs femmes ne sont d’ailleurs pas remis en question.

SENTIMENT DE CULPABILITÉ DES HOMMES ET DES FEMMES INFIDÈLES :

Alors que l’infidélité masculine s’accompagne très souvent d’un fort sentiment de culpabilité, une étude menée par Allen et Baucom (chercheurs en psychologie au sein de l’université du Colorado) a pu mettre en évidence que les femmes étaient beaucoup moins sensibles au mal que cela pourrait procurer à leur partenaire. Cela s’explique par le fait que les femmes ont tendance à être infidèles essentiellement quand elles sont malheureuses et insatisfaites de leur partenaire, contrairement aux hommes.


➢ Les femmes restent plus soucieuses du regard des autres, et considèrent plus souvent que l’infidélité est un comportement contraire à leurs valeurs.